top of page
  • Photo du rédacteurMonique Stenger

Envie, besoin, désir et perspective : retour sur un congrès professionnel très attendu

Ça y est j’ai participé à mon premier congrès en Analyse transactionnelle les 11 et 12 novembre 2023 à Lille Grand Palais !

Les points forts de cette rencontre :

  • une thématique existentielle : « Envie, besoin, désir et perspectives ».

  • les 4 champs de l’AT réunis : organisation, conseil, éducation et psychothérapie.

  • plus de 300 participants issus de différents pays : France, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse…

  • l’opportunité de participer à 4 ateliers de 90 minutes parmi les 38 proposés.

Je ne peux résister à l’envie de vous en dire un peu plus sur le besoin, le désir et l’envie.


Le besoin, le désir et l’envie

Le propre du besoin est d’être satisfait ; s’il ne l’est pas, l’individu ou l’organisation (l’entreprise, l’école, l’hôpital…) est en manque et passe en mode survie. Une autre caractéristique du besoin est qu’il est propre à chaque individu (du moins concernant son intensité) et par conséquent, difficile à combler d’une manière uniforme. Ainsi, au sein d’un collectif, il est courant de voir apparaître des conflits de besoin ; pour les résoudre sainement, la négociation est indispensable et pour ce faire, l’AT une formidable ressource.

Le désir est de l’ordre du trou noir, du puit sans fonds que rien ne peut combler, un peu comme ces bougies d’anniversaire qui se rallument tous le temps. À peine assouvi, un autre prend sa place. La publicité, le marketing qui n’ont de cesse de promouvoir la société de consommation l’ont bien compris.

Et l’envie alors, comment la définir ? Un désir plus ou moins impérieux, la manifestation d’un besoin organique ; entre besoin et désir, ce quelque chose qui nous permet d’être en vie et de le rester.


En bref

Ce premier congrès a été une chouette expérience faite de retrouvailles, de nouvelles rencontres, de mises en perspective de mes connaissances au vu d’éclairages nouveaux. J’en ressors grandie et très contente de faire partie de la grande famille d’Éric BERNE.

19 vues0 commentaire
bottom of page